Inspiration

L’art d’aujourd’hui, inspirationnel pour la transformation du tourisme

Date de publication : 26 juillet 2021 Auteur : Géraldine Mauduit

Dans la série de ses billets, OTL vous propose d’explorer la contribution que l’Art peut apporter aux mutations à opérer dans le tourisme.

L’innovation transformationnelle attendue du tourisme peut-elle venir du marché le plus intimement lié au tourisme : l’Art ?

Art et tourisme ont toujours eu une interdépendance très forte 

L’Art est à l’origine du tourisme, et est encore son principal contributeur aujourd’hui

– L’art est une des raisons d’être du tourisme : historiquement, les artistes sont des touristes qui ont voyagé pour trouver l’inspiration, ce qui a créé le tourisme .. et donné de nombreux chefs-d’œuvre. Certaines destinations sont même associées à des artistes (Les Baux à Van Gogh, Tahiti à Gauguin, …). 

– Le tourisme qui est motivé par une forme d’expression artistique génère la plus forte part de revenus, devant les autres types de tourisme (sportif, événementiel…).

Les innovateurs en art et en tourisme se rejoignent sur les attentes et réponses aux utilisateurs finaux 

– Les raisons d’être de l’art et du tourisme sont les mêmes : une combinaison de l’usage des sens et de l’intellect. L’émotion et la découverte par la vue, le toucher, l’écoute, l’odorat, le goût, la compréhension, …

– L’enjeu pour l’art est le même que pour le tourisme : l’économie du temps ou comment capter le temps des utilisateurs.

– L’art et le tourisme vivent les mêmes changements d’attentes et d’usages des utilisateurs et ont les mêmes réponses, qui est d’intégrer le numérique à la fois dans  : le cœur des dispositifs expérientiels, et la médiation -ou diffusion- des expériences.

– L’art et le tourisme vont tous deux chercher l’innovation essentiellement via des expérimentations technologiques, et font tous deux appel aux mêmes technologies.

Le vecteur de l’innovation artistique destinée au tourisme, ce sont les acteurs du tourisme. Pour que ces innovations parviennent au touriste final, la condition est l’adoption par les acteurs du tourisme.

Le process de création artistique n’est pas orienté business. L’art peut se contenter d’être une idée sans être un business model. Le tourisme ne transforme pas l’art en business, il est l’assise business qui lui permet de se développer.

L’art est inspirationnel pour les startups du tourisme. Ces startups portent les innovations jusqu’à ce qu’elles soient adoptées par les gestionnaires de destination ou par les socioprofessionnels du tourisme. Ce sont eux qui les rendent visibles au public.

Quelles que soient l’innovation et la startup qui la porte, l’innovation aura besoin : 

– Que les acteurs répondent présents pour l’adopter, via deux missions : 

. Contractualiser pour dessiner l’avenir de leur territoire, 

. Développer la promotion de ces actions afin d’être les gardiens de l’adhésion de l’ensemble des parties prenantes. Si les fondements du tourisme -l’accueil des axes de découverte proposés ET l’accueil du touriste- ne sont pas là, aucune expérience touristique ne peut réussir.

– Des contrats courts de type démonstrateur. 

– La conscience que s’agissant d’innovation, il sera nécessaire de signer ‘en l’état actuel des connaissances’. Exemple : la gestion des droits d’auteur des œuvres quand elles sont diffusées et personnalisées sur les réseaux sociaux.

Exemples d’innovations artistiques qui peuvent contribuer à la transformation du tourisme 

1- L’Art comme réponse inspirationnelle à des problématiques essentielles des gestionnaires de destinations touristiques 

Avec les startups proposant des technologies immersives (la réalité augmentée avec Popmii par exemple), une destination peut être créée grâce à elles. Elles contribuent ainsi à la gestion des flux touristiques : La destination Brassempouy dans les Landes peut faire revivre la Dame éponyme sur son lieu d’origine … 

– Grâce à des startups comme Capsulo (lodges en propriété) ou Parcel Tiny House (lodges en location), une hôtellerie réinventée en ‘œuvres d’art de l’hébergement’ intègre et révèle des savoir-faire locaux (constructeurs, cuisinistes, céramistes,…) et apporte de nouvelles valeurs à un territoire (bilan décarboné pour l’hébergement, l’image de marque “pas d’accueil, pas de room service,.. ”).

– Grâce aux plateformes des startups du voyage, des indépendants locaux peuvent proposer de façon agile des activités liées aux nouveaux usages ayant un prétexte artistique et se rendre visibles auprès de leurs clients.

– Grâce aux startups du marketing touristique, un territoire peut rendre visible en temps réel et de façon géolocalisée ses actions pour renouveler l’intérêt pour un patrimoine et revitaliser le tourisme de proximité plus responsable : en remettant du créatif dans quelque chose d’installé, le touriste résident ou de proximité vient pour l’œuvre temporaire -le dispositif ludique avec les grains de raisin- et (re)découvre l’œuvre séculaire -l’hôtel particulier : ici, l’art renouvelle ou génère l’attractivité d’un lieu en juxtaposant des temporalités différentes.

– Grâce aux startups de l’affichage, les offices de tourisme peuvent trouver une légitimité nouvelle : montrer des expositions virtuelles sur les patrimoines d’un territoire, conçues comme celles des musées, multiples pour renouveler l’intérêt des touristes locaux, afin de donner envie d’aller voir les vraies, sur le modèle ‘web to store’ du commerce : Par exemple, l’association de ces 3 startups pourrait être très vertueuse : la conception des expositions virtuelles par la startup ExtraArt, la diffusion sous forme d’abonnement par la startup Wallmuse, la fourniture des matériels et pilotage complet par la startup Interactive Solutions.

2- L’art comme réponse inspirationnelle à des problématiques essentielles des socioprofessionnels du tourisme 

Les hôteliers, en proposant une expérience singulière pour quelques chambres, préservent ainsi la marge de quelques ventes en direct, ces chambres unitaires n’étant pas référencées par Booking :

– Par l’achat d’objets design : la multiplication des plateformes en ligne de vente d’art contemporain -startups arttech- a permis que plus de 50% des œuvres d’art moderne soient proposées à moins de 1000€ (source). L’hôtelier a le pouvoir de proposer des œuvres que le client ne verrait pas tous les jours chez lui, mais qu’il adore voir pour une ou quelques nuits.

– Par le leasing : les startups financières -fintech- ont permis de créer du leasing sur presque tout aujourd’hui, pour renouveler la décoration sans coût, et créer de la récurrence de la part des clients.

– Via une offre multi-usage : le coliving, une décoration pour adopter/faciliter la mobilité comme mode de vie.

Les viticulteurs pratiquant l’œnotourisme sont très réceptifs aux innovations des startups liées à l’art, l’art permettant de renforcer les aspects sensoriels de l’expérience oenotouristique.

À l’issue de ces quelques pistes d’action et exemples, que vous soyez startup, socioprofessionnel ou institutionnel, n’hésitez-pas à contacter OTL pour un accompagnement.

Coordonnées des startups OTL mentionnées

– Capsulo : www.capsulo.co – Aurélie POIRRIER – aurelie@capsulo.co – 06 21 78 87 89

– Extra-Art : www.extraart.fr – Arnault LABARONNE – arnault@extraart.fr – 06 80 33 17 87

– Interactive Solutions : interactive-solutions.io – Stéphane VALCAUDA – sva@aji.digital – 06 24 38 97 88

– Parcel : www.parceltinyhouse.com – Géraldine BOYER – geraldine@parceltinyhouse.com – 06 30 88 17 82

À lire aussi dans les actualités

Inspiration

Les plateformes d’innovation touristique, typologie et modèles des plateformes (2)

En mai dernier, un premier article mettait en évidence la « genèse d’une passion française », ou le récit synthétique des dernières dix années qui ont vu la France se couvrir d’incubateurs et de plateformes d’innovation dédiés au tourisme. Une inclination due

Inspiration

S’inspirer de la low-tech : vers un low-tourisme ?

(Crédit photo : Paper Boat Creative – Getty) Ça ne vous aura pas échappé, ces débats autour de la 5G, de l’exploitation des données personnelles via le big data et de manière générale de la place de la high tech dans

Inspiration

Les plateformes d’innovation touristique, genèse d’une passion française (1)

Depuis près de dix ans, la perception et l’appréhension du tourisme ont profondément changé en France. D’une rente de situation éloignée des préoccupations des pouvoirs publics, le tourisme est devenu l’un des secteurs incarnant le mieux le renouveau de l’économie